Blu-ray

Le Blu-ray est un format inventé par Sony. Il permet de stocker des vidéos en grande capacité mais aussi une lecture à haute définition. Il désigne, dans le langage commun, à la fois, le format, le disque et le lecteur de disque Blu-ray. Le nom Blu-ray vient du type de rayon laser exploité, de couleur bleue. La dénomination officielle est Blu-ray Disc, abrégée BD.

Un peu d’Histoire

C’est en octobre 2000 qu’on voit apparaître les premiers prototypes faits par Sony en collaboration avec Pioneer. En 2002, Sony, Pioneer, Matsushita, Thomson, Philips, LG Electronics, Hitachi, Samsung, Sharp créent le Blu-ray Disc Founder Group, association industrielle dont le but est de développer le Blu-ray. Au mois de juin de la même année les spécifications du profile 1.0 du Blu-ray sont définies. Il faudra attendre l’année 2003 pour voir le premier lecteur prototype au Japon, le BDZ-S77. En mai 2004 le Blu-ray Disc Founder Group devient le Blu-ray Disc Association.

L’année 2005 est charnière dans l’histoire du Blu-ray. Elle commence d’abord par un rapprochement de Sony avec Toshiba, qui a développé un format concurrent, le HD DVD. C’est surtout l’année du premier film en haute définition sur un BD-Rom : « Charlies Angels 2 : Les Anges se déchainent ! ». Il ouvre la voie à la production de masse de disques Blu-ray.

En mai 2006, Pioneer Electronics lance le premier lecteur Blu-ray pour ordinateur PC : le BDR-101A. C’est aussi le début de la distribution des premiers films HD en BD-Rom. La Playstation 3, intégrant un lecteur Blu-ray est lancée en novembre 2006. Presque, au même moment, on voit apparaître les premiers graveurs Blu-ray : DIGA DMR-BW200 et DMR-BR100 de Samsung. Le premier lecteur Sony, le BDP-S1, est lancé aux États-Unis au mois de décembre.

Au début de l’année 2007, le Vaio AR30 de Sony, premier PC équipé d’un lecteur et d’un graveur Blu-ray, est lancé. Les prix baissent drastiquement : le nouveau lecteur de salon BDP-S300 est vendu à 600 € pour faire face à la concurrence du HD DVD. Aux Etats-Unis, on assiste à une farouche guerre des prix entre le HD DVD de Toshiba et les platines Blu-ray. En juillet 2007, Hitachi invente le premier caméscope capable d’enregistrer sur des disques Blu-ray. À la fin de l’année 2007, le Blu-ray marque une nette domination sur le HD DVD.

Le 19 février 2008, Toshiba abandonne, officiellement, le HD DVD. Désormais le Blu-ray règne en maître absolu de la haute définition sauf en Chine où il est concurrencé par le CBHD.

Les caractéristiques du Blu-ray

L’atout principal du Blu-ray est de pouvoir stocker plus d’informations sur une même surface grâce à un rayon plus fin. Cette capacité de stockage accrue permet au Blu-ray de présenter des fonctionnalités inédites telles que :
– le BD-Live : pour ajouter du contenu (anecdotes sur le film, nouvelle bande son etc.) à la lecture en cours en téléchargeant à partir d’internet;

  • le MovieQ : il permet d’accéder en temps réel à une base de données en ligne;
  • SeasonPlay : pratique pour les séries, elle permet au téléspectateur de savoir où il en est avec une série même après avoir retiré le disque;
  • Cinechat : permet de discuter en regardant un film. Les messages apparaîtront en surimpression;
  • Facebook : pour importer sa liste d’amis dans son environnement BD-Live;
  • BD-Java : environnement de développement interactif, il est complémentaire de la fonction BD-Live.